>
Théâtre

Love Letters

D'après le livre d'A. R. Gurney
Avec Christine Gaya et Jean-Louis Kamoun


LE SPECTACLE

Alexa et Thomas relisent les lettres qu’ils se sont écrites tout au long de leur vie. Ces lettres nous révèlent leur intimité, leurs sentiments, leurs espoirs, leurs déceptions. Lettres d’enfants, émois adolescents, amours adultes, passion tardive...
Bref, une vie à travers une correspondance avec des mots justes. On comprend à des allusions ou des appels au secours négligemment jetés, à quel point ces deux êtres comptent l’un pour l’autre. Les délais plus ou moins longs qui s’écoulent entre chaque lettre et sa réponse, qui arrive parfois dans un contexte complètement différent, provoquent des situations drôles ou tristes, et toujours inattendues.
L’émotion et la tension dramatique ne cessent de croître jusqu’à la fin, bouleversante. Toute la magie du théâtre est là !

NOTE D'INTENTION

Love Letters met en scène deux personnages, assis côte à côte, s’interdisant de se regarder puisqu’ils lisent les lettres qu’ils se sont envoyées pendant leur vie entière. Nos comédiens sont donc assis côte à côte, légèrement décalés, avec devant eux un pupitre sur lequel se trouve le texte, qu’ils lisent, puisque la pièce est conçue ainsi, mais sans oublier qu’il s’agit là de deux personnages de théâtre. Par des touches discrètes, en refusant tout sur-jeu ou incarnation excessive, les comédiens nous montrent deux êtres sensibles et pleins d’humour, que l’on voit progressivement mûrir, et accepter enfin le grand amour au crépuscule de leur vie. Le public rit, dans un premier temps, aux mésaventures des enfants et aux échecs adolescents. Puis, peu à peu, la gravité s’installe et c’est dans une belle émotion qu’arrive la fin, inattendue, magnifique.

CONDITIONS DE JEU

Love Letters est ce qu’on appelle une petite forme. Le spectacle peut être joué dans différents lieux, sur scène ou pas et sur différents plateaux des plus petits aux plus grands : médiathèque municipale, salle non équipée, scène d’un théâtre, ... partout !
La délicatesse des sentiments qui rend ce texte unique et magnifique peut s’exprimer partout : mots chuchotés, allusions plus ou moins voilées, sous-entendus lourds de sens, mini-tragédies comiques... C’est dans l’intimité des personnages que l’on perçoit le mieux les sensibilités si différentes de ces deux personnages qui se frôlent, s’affrontent et finissent par se sublimer.
Le théâtre-lecture, et cette pièce en particulier, encourage la convivialité et l’échange. C’est une forme artistique à part entière, qui établit un nouveau rapport au public et enrichit les fonctions traditionnelles du théâtre : faire circuler la parole et partager des émotions.

NOTORIÉTÉ DU SPECTACLE

On ne compte plus le nombre de représentations de « Love Letters » à travers le monde depuis sa création. Alors pourquoi la Compagnie du Théâtre des 3 Hangars a fait ce choix ?
D’une part, parce que ce texte est magnifique et que cette histoire pourrait être la vôtre, la mienne... une histoire d’amour universelle, spirituelle. Deux être physiquement séparés vont vivre durant une cinquantaine d’année, des espoirs, des rêves, mais aussi des échecs et des déceptions, tout cela à travers des mots, des lettres. C’est une connexion intime avec les deux personnages qui nous attend. A notre ère du numérique, il est encore bon et beau de rappeler que ce moyen de communication reste sûrement le plus romantique.
D’autre part parce que la plupart des lieux en France n’ont pas eu le loisir d’accueillir des couples d’acteurs très célèbres comme Cristiani Reali / Francis Huster ou encore Anouck Aimé / Jean-Louis Trintignant, Bruno Cremer, Alain Delon, Gérard Depardieu, Philippe Noiret.
En l’adaptant avec des comédiens moins célèbres mais également très talentueux, nous offrons une version plus accessible à tous les types de lieux. Les extraits de presse sur ce magnifique texte sont toujours dithyrambiques.

En voici quelques extraits :
Deux voix accordées qui forment un duo de grande qualité. FIGAROSCOPE Une émotion pure, brute, tangible, tenace. Lorsqu’on sort de Love Letters, on est déchiré par cette histoire d’amour. STUDIO MAGAZINE
Ils transforment un simple duo en une représentation unique, un petit bonheur de théâtre. MADAME FIGARO
C’est simple, radical, juste et beau. Ces deux acteurs, là, nous ouvrent des mondes. TELERAMA
…et l’on retient son souffle, captivé par tant de grâce. LA VIE

Photos
Espace pro